À propos

Hi ! Je suis Jc.

La photographie a été une révolution dans ma vie. Je m’y suis intéressée très tôt grâce à mon père, journaliste. C’est à l’occasion d’un reportage à Collioure que j’ai réalisé ma première image, j’avais 12 ans. Rien à voir avec le reportage pour lequel nous étions là. Juste lors d’une pause à une terrasse d’une brasserie, mon père m’a tendu son boitier en me demandant si je voulais essayer. J’étais impressionné par cet appareil.

C’est avec ce M4 que j’ai photographié ma maman. J’étais tout intimidé. Mon père me guidait, m’indiquant de faire  la mise au point sur ses yeux…

La réaction de ma maman m’a étonné : la joie d’être photographiée  se lisait sur son visage. Je ne savais pas si cela venait  du fait d’être devant l’objectif ou bien parce que son fils prenait la photo.

Je devais en avoir le cœur net…

C’est pourquoi plus tard vers 18 ans j’ai voulu revivre ce moment, savoir si cette sensation de partage entre le photographe et le « modèle » était toujours importante. Je trouvais qu’il y avait comme de la magie dans cette relation.  Tous mes amis ont joué le jeu. Ils ont pris la pose… La surprise était totale !
Oui ! La photo permet un partage intense.

C’est alors que je me suis rappelé ce moment à Collioure.  Je suis toujours à la recherche de cette première photo. Qu’ai-je fait de ce tirage ?